Présentation, pour mieux nous connaitre :

France Biomédical Confort, spécialiste de la prévention des escarres et de l'incontinence, est depuis près de 10 ans un acteur reconnu des applications médicales. Notre établissement, situé dans la région Lyonnaise est un acteur reconnu dans le secteur du maintien à domicile, le confort et l'hygiène du patient.

Notre Laboratoire Partenaire SADCE Santé + fabrique coussins, matelas et accessoires médicaux destinés à la chirurgie et aux hôpitaux afin d’assurer soins, bien-être et confort des patients. ( coussins de positionnement en micro billes, en fibres creuses siliconée de Polyester, en Mousse à mémoire de forme, en Gel de Polyuréthane)

Notre objectif : Vous faire bénéficier d’une gamme très étendue de produits pour la prévention des escarres, l'incontinence et le Confort du patient en maintient à domicile.

Nos produits ont étés conçus et sélectionnes pour répondre aux exigences médicales. France Biomédical Confort vous propose une gamme très étendue de produits pour la prévention des escarres, le confort des patients à domicile, en maison de retraite ou à l'hôpital.

Qu'est-ce qu'un escarre ?

L'escarre est une plaie qui apparaît suite à une position prolongée allongée ou assise. Les personnes âgées et dépendantes (en fauteuil roulant, handicap moteur) sont généralement les plus touchées.

C'est une plaie grave car l'atteinte des tissus d'abord superficielle peut évoluer et s’aggraver rapidement en profondeur pour toucher les muscles, voir atteindre les os (nécrose). En effet, lors d’une durée d’alitement longue, les effets de pressions constants sur des parties précises du corps produisent des matières mortes, et le sang issu des capillaires sanguins endommagés produit une masse nécrotique au fond de la plaie. Cette masse est souvent dure et sèche. Elle s’oppose au processus de reconstruction cellulaire. Sa détersion est donc un préalable à la cicatrisation.

Élaborés dans notre laboratoire, testés et homologués par le Ministère de la Santé, nos produits permettent de réduire ces pressions et de limiter de manière très significative l’apparition des escarres et favoriser leur cicatrisation. 40 % des escarres siègent au sacrum et 40% aux talons. Les autres localisations les plus fréquentes sont les ischions et le trochanter, ainsi que l’occiput en pédiatrie.

Il faut compter en moyenne 4 à 5 mois pour refermer la plaie et la cicatriser.

Pratique : Dédié aux professionnels de la santé et aux Particuliers !

Vous êtes un Particulier ? Notre boutique en ligne vous permettra de commander directement et d'être livré rapidement à votre domicile, il vous suffit simplement de suivre les consignes via notre paiement sécurisé, et de bien indiquer vos coordonnées.

Vous êtes un Professionnel de Santé ou un Établissement ? Vous pouvez nous consulter pour un devis personnalisé avec un tarif spécial suivant quantitatif, veuillez remplir le formulaire dans la rubrique nous contacter en précisant votre demande et en indiquant vos coordonnées.

France Biomédical Confort, c'est avant tout :

  • La prise en charge de vos démarches administratives et une bonne qualité de service
  • Un interlocuteur unique pour vous accompagner et vous rassurer
  • Des produits homologués par la Haute Autorité de Santé (H.A.S)
  • Des produits soumis à des Essais cliniques (Hôpitaux et Cliniques)
  • Des conseils personnalisés
  • Des produits Garantis 2 ans
  • Des produits fabriqués en France

Notre engagement contre la Névralgie Pudendale et Clunéale

Depuis 2006, notre laboratoire s'est spécialisé dans la fabrication de dispositifs médicaux contre la névralgie pudendale et Clunéale. Notre laboratoire a soumis ses coussins à des essais cliniques auprès d'urologues, obstétriciens, chirurgiens, Gynécologues.
Plusieurs coussins adaptés à la morphologie du patient ont étés lancés (Coussins Bouées, Percés en mousse Haute Portance, en gel de polyuréthane, et en fibres creuses siliconées de polyester).

La Névralgie Pudendale ou Syndrome d'Alcock débute généralement entre 25 et 75 ans, avec une apparition insidieuse des symptômes. Cette pathologie se manifeste par des douleurs neuropathiques, d'intensité variable dans la région périnéale. La douleur est comme une sensation de brûlure, intense, aiguë, d'élancement voir de décharges électriques. Une sensation de corps étranger intra-rectal ou intra-vaginal a aussi été identifiée. La douleur est unilatérale ou souvent médiane, et est intensifiée pendant la journée, en position assise ou lors du contact avec les vêtements.

La douleur est très souvent associée à une hypersensibilisation pelvienne expliquant les troubles urinaires (pollakiurie, dysurie), anorectaux (dyschésie, douleurs après défécation), sexuels (dyspareunie, intolérance au contact vulvaire, exacerbation post-coïtale, excitation génitale persistante, dysfonction érectile), et de douleurs myofasciales avec irradiation fessière. La survenue de sciatiques tronquées est fréquente. Plusieurs formes de Névralgies Pudendales existent : bénignes, régressives, évolutives avec des poussées, stables et des formes d'aggravation progressive très invalidantes.

La Pudendalgie n'a pas de cause clairement identifiée. Le nerf pudendal peut être comprimé ou enclavé. Il existe plusieurs zones de conflits potentiels : la pince ligamentaire postérieure constituée par les ligaments sacro-tubéreux et sacro-épineux, le canal d'Alcock (dédoublement de l'aponévrose de l'obturateur interne), et par le falciforme du ligament sacro-tubéral. Il existe aussi des conflits proximaux possibles au niveau du canal sous piriforme et des conflits distaux sur le nerf dorsal de la verge ou du clitoris au niveau du canal sous pubien. La Névralgie Pudendale peut aussi être causée par une utilisation excessive du Vélo ou de la Moto (déplacements fréquents, compétitions cycliques), l'accouchement douloureux, les cicatrices post-chirurgicales ou post-radiothérapie.

Les critères de diagnostique de cette pathologie incluent la présence de douleurs dans le territoire du nerf pudendal aggravées par la position assise; sans dysfonctionnement sensitif objectif; n’entraînant pas de réveil nocturne, et soulagées par une analgésie par bloc pudendal. L'IRM permet de classer la Névralgie Pudendale selon le site d'enclavement: type I, dans l'échancrure sciatique; type II, de l'épine sciatique et du ligament sacro-sciatique; type IIIa, du muscle obturateur interne; type IIIb, de l'obturateur interne et des muscles piriforme et de type IV, des branches distales du nerf pudendal. Une imagerie normale n'exclue pas le diagnostic de Névralgie Pudendale. Le diagnostic différentiel inclut la compression par tumeur nerveuse (neurofibrome, schwanome), par compression extrinsèque (endométriose, métastases osseuses), les atteintes infectieuses ou dermatologiques locales (urétrite chronique, lichen scléreux, les autres neuropathies sacrées (post zostériennes, post herpétique), les proctalgies fugaces, les neuropathies périnéales d'étirement après l'accouchement, les syndromes douloureux régionaux complexes, les atteintes neuropathiques périnéales du nerf clunéal inférieur, les bursites ischiatiques, le syndrome du piriforme et les vulvodynies provoquées.

La prise en charge inclut le traitement de la douleur neuropathique (gabapentine, prégabaline, duloxétine, amitriptyline), la neurostimulation transcutanée du nerf tibial postérieur, la physiothérapie, l'ostéopathie et les psychothérapies brèves. Les infiltrations anesthésiques du nerf pudendal ont un effet limité. Dans les formes rebelles, la chirurgie de libération du nerf pudendal par abord transglutéal a montré son efficacité. La neurostimulation implantée au niveau du cône terminal peut être proposée aux patients en cas d'échec chirurgical. L'algie Pudendale altère considérablement la qualité de vie mais pas le pronostic vital.

Nous suivre sur
Viadeo
Nous suivre sur
LinkedIn